Cœurs solitaires, John Harvey

J’aime les chats, le jazz et me nourrir de sandwiches. Si vous êtes lecteur de polars, romans noirs et autres réjouissances littéraires, vous savez de qui je parle. Ou vous quittez ce blog sur le champ.

Si vous lisez cette ligne, c’est que vous êtes toujours là, et ça tombe plutôt bien parce que j’ai des choses à vous dire au sujet du Sir Harvey. Je fais le malin mais je l’ai découvert que tout récemment, grâce à Jean-Marc Laherrère et son blog actu du noir a qui je rends grâce.

Cœurs solitaires est le premier tome d’une série de douze mettant en scène l’inspecteur Charles Resnick de Nottingham. Dans cette première enquête, ce bon Charlie bosse sur une série d’assassinats dont les victimes sont des femmes, super original me direz-vous…

Sauf que, il y a la plume de John Harvey ! Et comme souvent, l’histoire, bien que solide, n’est qu’un prétexte. Nous faisons la connaissance de Charlie, inspecteur d’origine polonaise, looser, humaniste et génial, ainsi que son entourage, ses collègues et Rachel Chaplin sur laquelle je ne dirai rien de plus. Le style est délicieusement british, précis et teinté d’un humour noir qui m’a plusieurs fois arraché un sourire.

J’ai adoré ce premier tome et j’ai hâte de retrouver Charlie auquel je suis déjà très attaché.


Publié par Lux

2 commentaires:

  1. Je partage, j'ai trouvé ce livre savoureux à lire. Charlie est un personnage attachant, drôle et il aime les chats et le jazz What else ?

    RépondreSupprimer